Armand

Fil d'espérance

Armand Thoinet
Association Les Défis d’Armand

Créateur du projet Souquer En Pagaie
Parrain de l’Association ISA
Bénévole de la Fondation ARSEP

 

Je suis différent à l’extérieur : démarche hésitante, voix incertaine, regard troublant.
Je suis différent à l’intérieur : dysfonctionnements, messages nerveux altérés impactant de nombreux sens et fonctions. Je vis au rythme de la maladie. Pour me reconstruire, je m’engage dans des défis personnels et solidaires : sportifs, à sensations, culturels ou associatifs, seul ou à plusieurs. Alors, je vis pleinement avec ma maladie, une sclérose en plaques. Né un 1er avril, j’ai l’humour et le sourire faciles. À travers mes challenges, ce n’est pas ma SEP que je défie (je sais déjà qu’elle gagnerait), mais bien mon mental ! J’ai touché le fond pour me ressaisir. Tout est réalisable. Il faut « juste » être cinq fois plus fort mentalement. En s’adaptant, en adaptant mon matériel, je m’ouvre des possibilités infinies. Au sport, s’ajoutent les activités à sensation, que jamais je n’aurais imaginé faire avant. Au début, je n’avais rien à perdre, aujourd’hui, j’ai tout à gagner. Je dis souvent que mon principal handicap, c’est son invisibilité, source de difficultés d’intégration et de méconnaissance dans notre société. Je veux changer les mentalités à ce sujet. De façon positive car ce n’est pas en culpabilisant la société qu’on réussira à interpeller l’opinion publique ! Bien que la perception et la place du handicap aient évolué ces dernières années, il reste vital d’agir, dans les deux sens ! Être « handicapé » ne signifie pas que tout est dû. Ce n’est pas uniquement aux valides de faire des efforts.
L’adaptation est le mot-clé, la communication, l’outil pour avancer !
Je souhaite partager mon expérience avec les malades, leur proposer mon témoignage, un état d’esprit pour s’en sortir et pour dépasser les regards malveillants… Au fil du temps, des rencontres et des retours, je me suis rendu compte de l’importance de partager ce point de vue avec le plus grand nombre, d’enfin pouvoir agir à mon échelle sur le monde qui m’entoure ! Avec la crédibilité acquise, j’interviens ainsi dans les établissements scolaires, centres de loisirs, de réinsertion, conférences de malades, réunions publiques, soirées caritatives, etc…, pour aborder la question de la différence, du handicap, de la sclérose en plaques, du handisport, du dépassement de soi, de la persévérance. Depuis mai 2018, je peux également m’appuyer sur un Diplôme Universitaire de Démocratie en Santé obtenu à la Sorbonne. Plus qu’un diplôme, c’est avec un autre état d’esprit que je continuerais mes actions.
J’ai compris que c’est moi qui devais changer !

 

Ce n’est pas
d’arriver
à tout prix
qui est important,
mais
de me lancer,
d’oser

Mon seul adversaire ?
Moi-même

SANS MA MALADIE,
JAMAIS
JE N’AURAIS VÉCU
TOUTES
CES EXPÉRIENCES
ET JE SERAIS PASSÉ
À CÔTÉ DE MA VIE

Sclérose en plaques

Armand est un combattant. Lorsque la maladie le prive d’une partie de sa force physique, elle le dépossède de sa raison d’être, le dépassement de soi et le goût prononcé de l’effort, exprimés dans le sport. Mais sa maladie a été paradoxalement un déclic qui l’a transformé en le rendant plus fort encore. Il s’est senti porté par une force mentale qui lui a redonné cette envie initiale du combat. Ses nouveaux défis d’aujourd’hui sont plus intenses, plus intimes et pleinement partagés.

 

Nous vous invitons à AIMER NOTRE PAGE https://www.facebook.com/nosportraitsnosforces/
Droit d’utilisation du contenu texte et photographique accordé par le co-auteur, par consentement tacite à l’utilisation de son image.
Le contenu texte de cette page est extrait du livre Le fil rouge d’entre nos vies.
Ebook du livre disponible sous la rubrique Couverture. 

Retour aux portraits