Auréline

Fil d'espérance

Auréline Diby
Créatrice de bijoux
Écrivaine
Passionnée de piano

 

Magicienne du paradoxe, mon handicap n’était pas celui que je croyais. Virtuose de l’échappatoire, ma vie se ponctuait de projets inachevés. Valide mais incapable de me dresser face au monde, enfant sage et rebelle dans une position mal définie qui cherchait la révolution de l’après depuis l’impuissance du présent.
Drame de l’enfant doué ; je m’épuisais à nager à contre-courant. J’ai longtemps cru pouvoir tout porter sur mes épaules mais il me manquait la souplesse du roseau.
Ta force est ta faiblesse m’a-t-on dit un jour ; personne ne va aussi loin pour n’aller nulle part.
Faire les cent pas, ça c’était mon truc. Aussi, bien souvent je tournais en rond comme en cage, me creusant les méninges pour trouver la solution d’un problème non énoncé. Un jour où ce fut insupportable, je fis le souhait que l’on me laisse dormir pour oublier. Une méningoencéphalite me rattrapa et mon terrible voeu fut exaucé.
Plongée dans le coma, je tombais au fond du terrier, me retrouvant face à mon pire ennemi, moi-même. Cet état d’entre-deux m’évoqua une mise en abîme dans des miroirs sans tain, aux reflets d’une violente transparence.
Cruel miroir, ma vie vaut-elle que je la choisisse ? Elle défila devant moi. Introspection nocturne, insolite. Huit clos de souvenirs aux témoignages torturés, cabossés, rayés de peines et de joies. Les Sentiments sont des entremets aux saveurs fines, indescriptibles. La question faisait écho…
Puis retomba dans mon oreille, partir ou rester, il fallait choisir. Sans aucune autre réponse que le hurlement de mon âme, je réincarnais mon corps, je ne voulais pas mourir.
Mourir c’est juste dur la première fois

Un des plus beaux jours
de ma vie
fut celui
où j’en compris
son sens

Car
n’est handicapé
que celui
qui est malheureux

Maladie auto-immune

Il y a chez Auréline un talent enfoui, comme une sorte de force à la fois tranquille et en mouvement perpétuel qui déborde d’énergie créative, et qui n’attend qu’une occasion ultime pour dévoiler un ensemble de mots, de notes de piano, de bijoux magnifiques à nos yeux ébahis.

 

Nous vous invitons à AIMER NOTRE PAGE https://www.facebook.com/nosportraitsnosforces/
Droit d’utilisation du contenu texte et photographique accordé par le co-auteur, par consentement tacite à l’utilisation de son image.
Le contenu texte de cette page est extrait du livre Le fil rouge d’entre nos vies.
Ebook du livre disponible sous la rubrique Couverture.

Retour aux portraits