Cynthia

Fil d'espérance

Cynthia Lepaul
Modèle photographique

 

Cynthia a une vingtaine d’années et est atteinte de myopathie. Ses déplacements : elle ne les effectue qu’avec l’aide de son fauteuil roulant : son « FTT », comme elle le surnomme, Fauteuil Tout Terrain, qui est devenu le fidèle compagnon de sa vie. Le parcours de Cynthia n’a pas toujours été simple : il a fallu se construire malgré la maladie. Le suivi scolaire a été chaotique. Mais elle a toujours été accompagnée par ses proches. Sa maladie, Cynthia s’est résolue à l’accepter et a même décidé d’en faire sa meilleure amie.
La maladie est loin d’être mon ennemie
Le handicap est en elle, autant cohabiter au mieux. Bel esprit positif ! Cynthia, atteinte de myopathie depuis sa naissance vit pleinement son quotidien. Elle a été souvent absente durant sa scolarité du fait de la lourde difficulté de conjuguer soins, maladie, séjours hospitaliers, cours, examens. Une scoliose importante a rajouté gêne et souffrance. « Rien n’est impossible, il faut toujours positiver, et se dire qu’il y a bien pire que soi. »
Dans les moments de joies, mon fauteuil roulant  » FTT « , est toujours complice de mon bonheur. Son fauteuil a changé sa vie ! Elle l’adore. Il l’accompagne, partage ses moments de doute, de tristesse, de joie, de bonheur, il est un vrai compagnon de route. Cynthia raisonne avec le postulat que « la vie parfaite n’existe pas, que l’on soit valide ou non-valide. Par contre une vie imparfaite nous pouvons en être responsable. Mon sourire sur mon visage fait penser à une vie parfaite, elle ne l’est pas, alors j’apprécie ce que la vie m’offre au quotidien. »
Il s’agit plus d’un comportement à avoir. La seule manière d’appréhender sa vie est de se dire : « Je ne choisis pas de me plaindre, je choisis d’avancer », « Je choisis plutôt de régler mes problèmes et d’avancer ». D’ailleurs il n’est pas surprenant de croiser des handicapés heureux et des valides malheureux. Le bonheur est un choix mais il est surtout une raison d’être. « J’ai pris conscience que malgré tout, j’étais jolie. »
Je vis, pas comme tout le monde, mais je vis !

Mon sourire
sur mon visage
fait penser
à une vie parfaite,
elle ne l’est pas,
alors j’apprécie
ce que la vie m’offre
au quotidien

D’ailleurs
il n’est pas surprenant
de croiser
des handicapés
heureux
et des valides
malheureux

Myopathie

Cynthia partage presque tout avec sa meilleure amie : sa maladie, qui l’accompagne depuis longtemps déjà. Elle a décidé d’accepter sa compagnie, afin de mieux cohabiter avec elle, parce qu’elle lui est reconnaissante de ce qu’elle lui a apportée, en leçons de vies, force morale. Cynthia adore aussi son compagnon de route, le fauteuil roulant, qu’elle surnomme  » FTT « . Dans les moments de doutes, elle sait qu’il l’accompagne pour lui rendre la vie moins compliquée. Dans les moments de joies, il est toujours complice de son bonheur. Certes la vie de Cynthia n’est pas parfaite. Mais Cynthia l’apprécie, avec tout le détachement nécessaire, pour la rendre belle.

 

Nous vous invitons à AIMER NOTRE PAGE https://www.facebook.com/nosportraitsnosforces/
Droit d’utilisation du contenu texte et photographique accordé par le co-auteur, par consentement tacite à l’utilisation de son image.
Le contenu texte de cette page est extrait du livre Le fil rouge d’entre nos vies.
Ebook du livre disponible sous la rubrique Couverture. 

Retour aux portraits