Yorick

Fil d'espérance

Yorick Adjal
Comédien, One-man-show
Spectacle À vos fauteuils

 

C’est l’histoire d’un mec assis qui s’est relevé grâce à son métier de comédien. Yorick Adjal souffre de paraplégie, suite à un accident de moto. Dans ses spectacles il parle de sa nouvelle vie, nous raconte son histoire de paraplégique qui tente de réveiller les consciences endormies, pour mieux parler du handicap. Un mec en fauteuil qui étonne par cette facilité qu’il a d’évoquer ce sujet compliqué, et qui, jamais ne veut se prendre au sérieux.
« J’aime faire rire. Le fauteuil est devenu une opportunité »
D’ailleurs il m’en voudra certainement un peu (!) de faire de lui une description empreinte de compliments. Une façon fidèle à mes yeux de lui dresser le portrait, car il réussit à adapter le discours sur notre handicap à un public qui le découvre souvent avec incompréhension, naïveté, ou mépris. Depuis l’âge de ses 8 ans, l’envie de la scène le taraude. Il suit une formation à l’École Supérieure d’Art Dramatique (ESAD). Un parcours bien tracé jusqu’à ce jour de ses 21 ans où son accident change sa vie. L’écriture de son spectacle À vos fauteuils ! débute à l’hôpital. Il dépose sur papier toutes les anecdotes qui lui viennent à l’esprit : celles notamment issues de son quotidien, de situations comiques, ou de situations compliquées qu’il transforme en histoires de vies plus simples, moins douloureuses, plus faciles à vivre, et qui, du coup, nous autorisent à en rire. Ce mec en fauteuil cultive une espèce d’aisance et de simplicité à vous transporter dans le monde du handicap assumé.
Parler sérieux sans se prendre au sérieux !
Il vous y emmène par des chemins souvent sinueux, tortueux, évocateurs de complexité, mais toujours avec une forme hilarante de détachement. Il réinvente le stand up et son one-man-show raconte avec optimisme, autodérision, parfois même avec une pointe de cynisme, son expérience personnelle quotidienne.
Jouer avec l’autodérision pour mieux parler de lui et du handicap
Sorte de semeur d’histoires drôles avec des mots justes, Yorick transforme la bonne parole en une espèce de « belle parole », qui suscite l’émotion du public. Émotion très vite balayée par l’humour, une façon de parler sérieux sans se prendre au sérieux. Sa vie de paraplégique il en parle avec simplicité. La souffrance, sa souffrance n’est jamais dite, à peine « devinée » et aussitôt oubliée entre deux éclats de rire.
Fauteuil d’orchestre pour le mec en fauteuil, ce maestro du verbe piquant, virtuose de la décomplexion qui joue avec les mots pour mieux et toujours nous prendre à contre-pied

 

Qui mieux
qu’un handicapé
pour rire
et jouer
le rôle
d’un handicapé

Avant, j’étais
comme vous,
sur
mes deux pieds.
Une personne
bien ordinaire

Paraplégique, accidenté de la route

« Parler avec sérieux du handicap sans prendre la situation trop au sérieux … plutôt que de prendre la situation trop au sérieux et mal parler du handicap » ; ce pourrait être la devise de Yorick Adjal, qui donne à sa vie d’handicapé, une saveur empreinte de lucidité, d’optimisme et du recul nécessaire pour en rire.
Yorick m’a demandé de cultiver la légèreté en parlant de lui, à l’image de sa façon de parler de son handicap, et de sa parole de comédien.

 

Nous vous invitons à AIMER NOTRE PAGE https://www.facebook.com/nosportraitsnosforces/
Droit d’utilisation du contenu texte et photographique accordé par le co-auteur, par consentement tacite à l’utilisation de son image.
Le contenu texte de cette page est extrait du livre Le fil rouge d’entre nos vies.
Ebook du livre disponible sous la rubrique Couverture.

Retour aux portraits